Select Page

TOO MANY DOORS

MEANS TOO LITTLE CARE.

SO LET’S SIMPLIFY.

 

Some of the most vulnerable children in Eastern Ontario face a fractured delivery model of essential health services. Every extra door for care adds to the burden on 40,000 already overburdened families today. We can change that.

 

The solution starts with a single door.

 

Pledge your supportTell me more

TOO MANY DOORS MEANS TOO LITTLE CARE.

SO LET’S SIMPLIFY.

Some of the most vulnerable children in Eastern Ontario face a fractured delivery model of essential health services. Every extra door for care adds to the burden on 40,000 already overburdened families today. We can change that.

The solution starts with a single door.

 

 

Pledge your supportTell me more

Voici Marjorie Robb, psychiatre. Elle s’occupe avec passion d’améliorer la vie des enfants et des adolescents qui ont une maladie mentale et qui sont parmi les citoyens les plus vulnérables de notre ville. Cependant, elle est fatiguée de s’excuser auprès de ces jeunes et de leurs familles de les recevoir entassés dans un bureau et dans une salle d’attente beaucoup trop petits et très peu accueillants. Il fait très froid dans certaines salles et beaucoup trop chaud dans d’autres. On entend tout ce qui se dit dans les bureaux, ce qui menace terriblement la confidentialité des renseignements personnels. De plus, il n’y a pas de sécurité dans l’édifice. Il y a quelque temps, un adolescent qu’il fallait hospitaliser au CHEO était si dangereux envers lui-même et envers ses parents, qu’elle et un collègue ont dû rester avec l’adolescent et son parent pendant près de quatre heures en attendant la police. L’attente s’est avérée très longue et inconfortable pour l’ado et pour son parent. Solution : Faire déménager Marjorie et ses collègues dans un nouvel édifice dans le campus du CHEO. S’il vous plaît, aidez-nous à le faire savoir! Appuyez #1lieupourallermieux.

Martine est une fonctionnaire haut placée dont la fille de 14 ans est atteinte d’un trouble de stress post-traumatique grave à cause d’un traumatisme qu’elle a subi quand elle était enfant. Elle a tellement peur du monde qu’elle ne peut pas sortir de chez elle sans son chien de service. Elle ne peut pas aller à l’école. Elle a reçu des soins au 311 McArthur pendant près de deux ans, mais cet établissement a un aspect si austère que les services vont à l’encontre du rétablissement de la jeune fille. Il lui faut un établissement où des experts lui donneront un sentiment de sécurité. Chaque visite à McArthur est pour elle un combat sur sa frayeur, et ses progrès sont extrêmement lents. Solution : Construire dans le campus du CHEO un nouvel édifice spacieux, accueillant et sécuritaire conçu pour les besoins des jeunes comme Martine. S’il vous plaît, aidez-nous à le faire savoir! Appuyez #1lieupourallermieux.

Liam est né avec un œil aveugle. Dès son plus jeune âge, il a dû porter un casque pour corriger la forme de son crâne. Avant qu’il fête ses deux ans, on avait déjà diagnostiqué chez lui un trouble de l’autisme. Liam apporte beaucoup de bonheur à ses parents malgré ses besoins particuliers complexes. Ses parents doivent le surveiller de très près quand il ne dort pas. Ils doivent l’amener à ses nombreux rendez-vous un peu partout dans la ville pour qu’il reçoive les soins nécessaires. Ils désirent plus que tout un endroit où ils pourraient rencontrer d’autres familles qui sont dans cette même situation. Pour le moment, ils ne rencontrent que des médecins et des thérapeutes, mais pas de parents qui vivent la même expérience. Solution : Construire dans le campus du CHEO un édifice où se trouveraient les médecins et les spécialistes et où les familles pourraient trouver des ressources et se rencontrer. S’il vous plaît, aidez-nous à le faire savoir! Appuyez #1lieupourallermieux.

Voici Abby. Quand elle s’endort, elle arrête de respirer. Ses parents ont dû se précipiter pour la première fois aux urgences du CHEO quand elle n’avait que cinq jours. Puis pendant les 16 ans qui ont suivi, sa famille a dû continuer à la ramener au CHEO d’innombrables fois. Teresa n’aurait jamais pensé qu’une seule porte puisse tellement améliorer la vie de son aînée. En fait, les portes causent de l’isolement, ce qui cause de l’anxiété. Maintenant encore, la famille ne ferme pas les portes des chambres à coucher. Abby a besoin de nombreux services des médecins, des orthophonistes et des ergothérapeutes. Tous ces rendez-vous isolent les parents dont les enfants ont des besoins complexes. « Nous ne nous réjouissons pas uniquement d’avoir un seul établissement, mais de pouvoir créer une communauté. » Solution : Construire dans le campus du CHEO un édifice où se trouveraient les médecins et les spécialistes et où les familles pourraient trouver des ressources et se rencontrer. S’il vous plaît, aidez-nous à le faire savoir! Appuyez #1lieupourallermieux.

Support 40,000 local families.
Support #1Door4Care.
Add your name to the list.

1door4care

DISCLAIMER: Your information will be kept private and only used for communications from CHEO-OCTC; you can opt out at anytime.

Besan, age 6

WHY #1DOOR4CARE

CHEO – OCTC’s clinical services for children and youth with special needs are currently spread across numerous locations in the region.

This fractured delivery model  is simply not meeting the needs of 40,000 families in Eastern Ontario who use CHEO – OCTC’s developmental, rehabilitation, behavioural and mental health services, funded by Ontario’s Ministry of Child and Youth Services. It’s a model that tells these families their experiences don’t matter.

We want to bring eight locations under one roof — to create a single door for better access and care. The facilities at these eight locations are outdated, in poor condition and not suitable for the delivery of care and services required by these vulnerable children and youth. Every extra door adds to the burden on 40,000 already overburdened families.

Let’s show families like Besan’s— that their experiences do matter with the #1Door4Care solution.

“We need one door, and a big wide door, so there is room for everyone.”

— Mother of two children using mental health services

“Too much time is spent apologizing for the environment where we deliver care.”

— Barb Casey, Director of Mental Health Services

Besan’s family

#1DOOR4CARE SOLUTION

A new, integrated, state-of-the-art building will provide customized supports for developmental, rehabilitation, behavioural and mental health services provided by CHEO – OCTC.

It’s about equity. Other regions in the province already have access to these services in purpose-built spaces and buildings —including Durham, Hamilton, Halton and Peel. Let’s level the playing field for families in Eastern Ontario and give them the same access to services.

We have a plan. It’s been in the works for nearly a decade.

Now we need the funding to get shovels in the ground — to make this new facility a reality for some of our most vulnerable children and families.

Let’s give them one door to walk through.

Your support will make this building happen. It’s simple.

Show your support and sign the pledge for #1Door4Care.

“What we spend on rent, we’d rather spend on co-ordinating services and cutting wait times.”

— Alex Munter, President and CEO, CHEO –  OCTC